dimanche 23 décembre 2012

Toute l'équipe de l'APELEVIS Robert Schuman vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année !


L'APELEVIS, la PEEP et la liste indépendante écrivent au Maire de Strasbourg

Les trois listes élues du conseil d'école ont adressé un courrier aux adjointes en charge de l'éducation et du quartier de l'Esplanade, avec cette fois copie à Roland Ries, pour rappeler qu'aucun engagement n'a, à ce jour, été pris pour réaliser les travaux de réhabilitation de l'école Robert Schuman.

Or l'état de dégradation des plafonds de l'école est inquiétant et une intervention devient urgente. Il en va de la santé de nos enfants qui respirent chaque jour des poussières dont tout laisse à croire qu'elles sont nocives pour leur santé. Les enseignants sont également concernés par cette situation. Ils ont réagi en conseil d'école au même titre que les représentants de parents d'élèves pour demander à ce que des mesures de qualité de l'air soient réalisées au plus vite, afin de préciser la nature des travaux à réaliser rapidement (cf. nos deux posts du 28.10.12 et du 12.12.12)

Le courrier, faisant suite à plusieurs demandes rétitérées en conseil d'école, cosigné par la liste indépendante, la PEEP et l'APELEVIS, est consultable sur notre site en cliquant sur les deux liens suivants (attention le courrier a deux pages) :

Courrier première page

Courrier deuxième page

mercredi 12 décembre 2012

Compte-rendu du conseil d'école du 25 octobre 2012

Le compte-rendu du premier conseil d'école de l'année est disponible en cliquant ici.

vendredi 16 novembre 2012

Section italienne - contrats des professeurs de langue italienne de Pontonniers : la situation se débloque !

Enfin la bonne nouvelle que tout le monde attendait ! Après l'annonce par le gouvernement italien, le 31 août dernier, du non-renouvellement de plusieurs postes de professeurs de langue italienne en France touchant, entre autres, le lycée des Pontonniers à Strasbourg, une solution a enfin été trouvée. Mme Antonella Sedda enseignera aux élèves de seconde et Mme Menone, professeure retraitée ayant travaillé plusieurs années aux Pontonniers, se chargera de l'enseignement des classes de première et de terminale.

D’après les informations actuelles, le salaire de Mme Menone sera pris en charge par l’Italie. Celui de Mme Sedda, professeur titulaire de l’Education nationale en sous-emploi, assurant ses cours aux Pontonniers dans le cadre de son contingent d’heures normales, sera pris en charge par la France.

Cette solution a été rendue possible grâce à une mobilisation massive et solidaire des associations des parents d’élèves. Elle n’est toutefois que provisoire. Il nous faudra rester vigilants en début d’année prochaine pour maintenir la continuité de l’enseignement des professeurs de langue italienne aux Pontonniers et pour éviter que la situation de cette année ne se reproduise dans d'autres sections ou à d'autres niveaux. Nous restons donc mobilisés et réflechissons dès à présent à une solution pérenne. Bien entendu, nous vous tiendrons informés.

mardi 13 novembre 2012

Laternenfest - fête des lanternes 2012

La fête des lanternes s'est déroulée hier soir dans la bonne humeur et une ambiance chaleureuse malgré le froid !
Merci aux enfants et aux enseignants de Robert Schuman et du Conseil des Quinze qui ont organisé cette fête ainsi qu'aux parents présents !
C'est toujours un plaisir de se retrouver pour fêter la Saint Martin.
Ci-joint quelques photos prises sur le vif.



Participez au sondage !

N'oubliez pas de participer au sondage sur notre site sur la manière de se déplacer pour venir à l'école.
Les résultats précieux nous permettront de formuler des propositions pour améliorer l'organisation des déplacements devant l'école!

Pour voter, rien de plus simple : il vous suffit de cliquer sur la réponse qui vous correspond. Les possibilités sont affichées dans la barre située à droite du blog. Bien sûr les résultats sont anonymes et chacun ne peut voter qu'une fois !

Bonne journée,

lundi 29 octobre 2012

Dépose minute

Le fonctionnement de la dépose minute est désormais un classique des conseils d'école. Pourtant la situation n'est toujours pas satisfaisante, ni pour les parents qui se rendent à l'école en voiture et ne trouvent pas de place, ni pour les autocars qui n'arrivent pas à accéder correctement à l'espace qui leur est dédié, ni pour celles et ceux qui se déplacent à pied, en bus ou à vélo et qui subissent le stationnement parfois sauvage et le manque de courtoisie de certains. Quand on connait la situation chaque matin, on se dit que c'est un miracle qu'il n'y ait pas encore eu d'accident.

La dépose minute actuelle


La concentration des personnes et des véhicules est un épisode bref qui s'étale sur une demi-heure maximum le matin et plus longtemps le soir. Il en est ainsi parce que la plupart des parents veulent être au même endroit au même moment, bien entendu au plus prêt de l'école. Il n'est malheureusement pas possible d'organiser la rue pour un épisode aussi bref. Exit donc la solution simpliste qui consiste à vouloir augmenter le nombre de places de stationnement directement devant l'école ou derrière d'ailleurs.

Certains parents cherchent une place de stationnement un peu plus loin et viennent déposer leur enfant à pied à l'école. C'est là un comportement exemplaire qu'il convient de saluer et qui gagnerait à être encouragé. Notamment pour les parents d'enfants scolarisés à l'école maternelle qui doivent accompagner les enfants jusque dans la classe. Mais ce n'est pas toujours facile parce que les places dans le quartier sont rares et que tout le monde n'a pas le temps de s'organiser de cette manière. C'est pour ces personnes qu'est prévue la dépose minute. A deux conditions toutefois.

La première c'est que les places de la dépose ne soient pas occupées par des véhicules immobiles qui n'ont rien à voir avec l'école (par exemple des résidents du quartier).
La deuxième, c'est que les places de la dépose ne soient pas utilisées trop longtemps et que chacun "laisse la place aux autres" une fois que son enfant est arrivé dans la cours de l'école. Cela implique que la dépose ne soit pas trop éloignée de l'entrée de l'école et qu'que les entrée et sorties de la dépose ne soient pas génées.

Sur la base de ces réflexions, nous avons proposé à la Ville de Strasbourg de revoir l'aménagement de la dépose minute selon les principes suivants (cf. schéma plus bas) :
  • les autocars devraient stationner le long de la rue et non pas à proximité des enfants et de la dépose minute.
  • il serait souhaitable de séparer le trafic lié à la dépose minute de celui lié à la route pour en fluidifier le fonctionnement. Nous proposons donc de réouvrir le couloir de dépose en créant une file séparée de la route. Ceci permettra de disposer de places supplémentaires et de faciliter la sortie des véhicules stationnés sur les places de dépose déjà existantes (marche avant plutôt que marche arrière).
  • tout changement doit permettre d'améliorer la cohabitation entre les modes de transport et de garantir la sécurité des plus faibles, en premier lieu des poussettes et des enfants. L'ouverture de la voie de dépose dout donc s'accompagner d'une protection des zones où attendent les parents et les enfants.
  • il est nécessaire de sensibiliser les parents et les résidents au fonctinnement de la dépose, le cas échéant par la présence de la police municipale.
En conseil d'école du 25 octobre la Ville de Strasbourg a proposé qu'un groupe de travail soit mis en place pour trouver une solution et améliorer le fonctionnement d'ensemble. Nous espérons pouvoir y participer et vous tiendrons informés de l'avancée des travaux. D'ici là, n'hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Notre proposition d'aménagement de la dépose minute

dimanche 28 octobre 2012

Qualité de l'air dans l'école

Début 2012 plusieurs études sont venues confirmer le lien entre mauvaise qualité de l'air à l'intérieur des classes et pathologies des enfants (asthme, rhinites, etc.). Parmi ces études, au moins une cite le nom de la Ville de Strasbourg. Il s'agit de l'étude ISAAC.

Nous sommes particulièrement sensibles à la question de la pollution à l'école internationale Robert Schuman. D'abord parce qu'elle est située dans une zone déjà touchée par la pollution atmosphérique, même si ce niveau est inférieur à celui d'autres écoles comme l'école maternelle Vauban (cf. site et rapport ASPA). Ensuite parce que le conseil d'école a alerté plusieurs fois la Ville de Strasbourg sur les poussières émanant des plafonds de l'école dont le flocage se dégrade.

Face à cette situation qui concerne directement la santé de nos enfants et du personnel de l'école, l'APELEVIS a demandé lors du conseil d'école du 25 octobre 2012 que des mesures précises soient réalisées permettant de connaître le niveau de qualité de l'air et d'identifier les éventuels polluants. Sur la base de ces mesures et en cas de dépassement des niveaux sanitaires, nous engagerons des discussions sur les travaux à entreprendre d'urgence.

Nouveau conseil d'école 2012/2013

Les élections des représentants des parents d'élève se sont tenues le 12 octobre 2012. En voici les résultats :

Nombre d'électeurs votants : 376, soit une participation de 54,6%

Attribution des sièges des titulaires par liste :
P.E.E.P : 47 suffrages (13,2%), soit 2 sièges
Liste indépendante : 207 suffrages (58,3%), soit 9 sièges
APELEVIS : 101 suffrages (28,5%), soit 5 sièges

Cette année l'APELEVIS a présenté une liste renouvellée. Le résultat encourageant permet à l'APELEVIS de maintenir son nombre de sièges malgré l'arrivée de la liste P.E.E.P, que nous saluons, et lui permet d'être représentée au conseil d'école. C'est le signe de la confiance accordée par les parents à notre association et de la reconnaissance de notre engagement. Nous vous en remercions chaleureusement et vous tiendrons informés de nos interventions et de nos actions.

En 2012/2013 nous aimerions nouer un dialogue plus approfondi avec l'ensemble des parents afin de les associer pleinement aux grands défis de cette année, parmi lesquels l'amélioration de la qualité de l'air des classes de l'école, la préparation du nouveau rythme scolaire, le poids des cartable, le fonctionnement de la dépose-minute et bien entendu la promotion et la défense des sections internationales. A cet égard le blog de l'APELEVIS Schuman constitue un outil privilégié d'échange et d'information. C'est avant tout votre outil. N'hésitez pas à le consulter régulièrement et à vous y exprimer !


    Bien cordialement,



    Laurent Py
    Tête de liste APELEVIS Schuman pour l'année 2012/2013