mercredi 3 juillet 2013

Prise en compte des fratries dans l'admission en section internationale

Alors que les premiers résultats d'admission à l'école Robert Schuman ont été affichés, nous sommes régulièrement interpellés par des parents dont les enfants n’ont pas été admis en section internationale alors même que des frères ou sœurs y sont déjà et que leur situation, au regard de la pratique régulière d’une langue étrangère, est identique. Une pétition sur ce sujet est en cours, organisée par des parents d'élève concernés.

L'inspection académique de Strasbourg considère que la fratrie ne constitue pas un critère d'admission en section internationale.

Etant donné les spécificités des sections internationales, nous comprenons qu'il soit nécessaire d'examiner en premier lieu les capacités de l’enfant lors de la sélection. Nous pensons toutefois qu'il faut aussi reconnaître le rôle important du cadre familial dans la transmission et la pratique d’une langue, notamment pour les enfants de bas âge. La séparation de fratries dont le bilinguisme est la conséquence d’une pratique quotidienne de deux langues à la maison, fragilise la cohésion familiale et rend difficile l’élaboration d’un projet de vie commun. Le poids logistique et organisationnel que représente cette séparation ajoute à la complexité d’une situation souvent vécue comme injuste, tant par les enfants que par les parents.

Il  nous semble indispensable de faire évoluer les critères d'admission pour mieux prendre en compte la situation de ces familles étrangères ou binationales.

C'est pourquoi nous avons demandé par courrier officiel à Madame la Rectrice qu'une « prime familiale » soit accordée pour l'admission des enfants qui ont des frères ou sœurs en classe internationale afin de leur donner la chance d'entrer en section internationale, étant entendu que l’évaluation prévue aux différents niveaux du cursus scolaire permettra d'identifier les enfants qui n’y ont pas leur place.

mardi 2 juillet 2013

Retour sur le pique-nique

Le pique-nique de dimanche fut une vraie réussite. L'ambiance était festive et le temps était de la partie ! De nombreux parents qui ne faisaient que se croiser dans l'urgence du soir ou du matin ont enfin eu la possibilité de faire connaissance ! C'est une vraie richesse qui nous donne d'autant plus de motivation et de joie pour engager une nouvelle année scolaire et pour reproduire cet évènement l'année prochaine. Merci encore d'être venus !

Lors du pique-nique plusieurs parents nous ont abordé pour parler de la question de la prise en compte de la fratrie lors des admissions. C'est un sujet important sur lequel des clarifications sont nécessaires pour mieux prendre en compte le rôle réel des familles dans la transmission et l'apprentissage d'une langue, notamment pour les enfants de bas-âge, ainsi que les contraintes d'organisation et de déplacement. Nous y travaillons et en reparlerons très très prochainement.

Une recommandation enfin : plusieurs personnes nous ont fait part de la découverte de tiques après le pique-nique. Pensez à bien vérifier que vos enfants n'ont pas été touchés !