mardi 29 avril 2014

Passe me prendre

L'APELEVIS a lancé une grande enquête auprès de tous les parents des écoles à section internationale pour évaluer l'intérêt d'un service de mise en relation des parents pour s'entraider dans leurs trajets maison-école et école-maison.

Pensez à remplir le questionnaire que vous avez reçu avant les vacances et à le ramener à l'enseignante ou l'enseignant de votre enfant à la rentrée. Cela nous sera fort utile.

Merci d'avance !


mercredi 23 avril 2014

Rythmes scolaires : les parents et les enfants n'ont pas à faire les frais des incertitudes de la Ville

L’Association des Parents d'Elèves des Etablissements à Vocation Internationale de Strasbourg a participé, au même titre que les associations locales de parents d’élèves UNAAPE ET APEPA, à une rencontre organisée par Madame Buffet, adjointe de la Ville de Strasbourg en charge de l’éducation, pour aborder la question de la préparation de la rentrée 2014/2015 et des nouveaux rythmes scolaires.

L’APELEVIS souhaite que cette rentrée se déroule de la meilleure manière qui soit pour les enfants, parents, enseignants et personnel des écoles. C’est pourquoi, face aux difficultés reconnues par la Ville dans la préparation des nouveaux horaires 2014/2015 (manque d'intervenants pour proposer des activités de qualité et manque de locaux), elle propose à la Ville de Strasbourg de revenir sur sa décision et de reconsidérer la question de l’organisation de la semaine en tenant compte des possibilités prochainement ouvertes par l’assouplissement de la réforme.

Selon nous, la semaine de 4,5 jours n’est acceptable et bénéfique pour les enfants que si le temps d’apprentissage est effectivement allégé durant la semaine et si les activités nouvelles proposées aux enfants se déroulent dans un cadre plus « détendu » et « reposant ». Or ce n’est pas le cas avec le  scénario sur lequel la Ville de Strasbourg continue de travailler, en raison de ses moyens (locaux et personnel encadrant), et du choix fait pour les horaires, un créneau de 1h deux fois par semaine. Nous souhaitons également que les temps d’apprentissage tiennent compte du cas spécifique des écoles maternelles et des sections à horaires aménagés ou complexes, comme les sections internationales. 

Quelles que soient les décisions prises par la Ville de Strasbourg, l’APELEVIS demande à ce qu’une évaluation de la mise en œuvre des nouveaux horaires soit faite en concertation avec l’ensemble des acteurs, dans les 6 premiers mois après la rentrée scolaire 2014/15, pour adapter si nécessaire les horaires et les activités nouvelles.

Compte tenu des incertitudes qui demeurent sur l’organisation de la semaine scolaire et de l'absence d'informations sur les tarifs, l’APELEVIS demande à la Ville de Strasbourg de revenir sur le principe qu’elle entend appliquer pour les inscriptions en cours pour l'année en 2014/2015, à savoir « j’inscris mon enfant, donc je paie ».